Rothen accuse dans le dossier Ibrahimovic

Rothen accuse dans le dossier Ibrahimovic

Photo Icon Sport

Malgré son statut de meilleur buteur de l’histoire du Paris Saint-Germain, Zlatan Ibrahimovic n’échappe pas aux critiques. Un traitement injuste selon Jérôme Rothen.

Le Paris Saint-Germain ne pourra jamais gagner la Ligue des Champions avec Zlatan Ibrahimovic… Voilà le genre de commentaires auxquels a droit le Suédois ces derniers mois, lui qui a pourtant marqué l’histoire du club de la capitale. Il faut dire que l’ancien joueur du Milan AC a tendance à sombrer lors des grands rendez-vous, comme contre le Real Madrid en Ligue des Champions (0-0). Une prestation individuelle décevante qui, pour Jérôme Rothen, ne doit pas cacher les réels manques des champions de France.

« En France, on monte les mecs en haut pour mieux les détruire. On a la chance d'avoir un mec comme Zlatan. Après il peut avoir un début de saison compliqué, mais je pense que l'on ne peut pas le juger sur ses deux premiers mois. Après tout le monde dit qu'il n'y arrive pas comme contre le Real Madrid, qu'il n'avait plus ses jambes et qu'il ne pouvait plus accélérer... On dit qu'il n'est pas décisif en Ligue des Champions, mais quand le PSG gagne 3-0 à Donetsk il était là ! Mais attendez, Donetsk est une petite équipe c'est vrai alors qu'aucune équipe française n'avait gagné là-bas. La presse française est dure avec Zlatan, mais après cela va avec le style du joueur et le rôle qu’il se donne sur le terrain. C'est quelqu'un d'arrogant, quelqu'un qui prend les gens de haut et qui prend les adversaires de haut donc vu qu'il a ce comportement, forcément c’est compliqué et on ne voit que le négatif sur Zlatan », a dénoncé l’ancien Parisien sur Yahoo Sport.

Ibra n’est pas le seul coupable

« Il est au-dessus de la Ligue 1, la preuve il a marqué 5 buts sur les cinq derniers matchs. En Ligue des Champions, il est capable de marquer dans les matchs qui comptent, mais il faut que les joueurs autour de lui l'aident, a-t-il poursuivi. Il ne peut pas faire la différence tout seul comme un Ronaldo ou un Messi qui pour moi sont au-dessus de tout le monde. Il est dans les 5-10 meilleurs joueurs du monde. Les critiques c'est facile. Aujourd'hui on veut sortir Zlatan de l'équipe. Ah bon ? Il y a un joueur plus fort que Zlatan ? Demandez à Sergio Ramos. On peut passer à côté d'un match cela arrive. Si Paris ne passe pas les quarts de finale de la C1 depuis trois ans ce n'est pas seulement la faute de Zlatan... ».

Share