Riolo veut que le Parc siffle Ibrahimovic toute la saison

Riolo veut que le Parc siffle Ibrahimovic toute la saison

Photo Icon Sport

Le match joué par le PSG ce samedi face à Rennes a provoqué un débat assez inattendu sur les sifflets du Parc des Princes à l’encontre de ses joueurs malgré la victoire. C’est le faible spectacle proposé qui a provoqué les grondements des fans parisiens, qui n’ont pas manqué de le faire savoir. En réponse, Zlatan Ibrahimovic a été le plus virulent, expliquant tout simplement que le PSG avant son arrivée, ce n’était pas vraiment ça, et donc que les gens devraient être moins exigeants. Cela a fait bondir Daniel Riolo, qui a fustigé les propos et l’attitude de l’attaquant parisien pour son manque de respect pour le club de la capitale. 

« Il paraît qu’on n’a pas le droit de siffler. Il paraît qu’on doit supporter et fermer sa gueule. Ibra a été clair non ? Après avoir méprisé tout le monde au sortir d’un tout petit PSG-Rennes, il a de nouveau signifié qu’avant lui, le Parc n’avait jamais rien vu ! (…) Après tout, ce n’est pas de sa faute. Son arrogance, sa prétention, son ego n’ont jamais trouvé personne pour lui résister. Il a pourtant vu au Barça ce qu’était un club qui ne se couche pas devant lui. Personne ne lui rappelle jamais que c’est quand il est parti de l’Inter que ce club a touché le sommet du foot. Personne ne lui a jamais dit que le grand Milan, c’était avant lui. Personne ne l’a informé que sa Juve n’a jamais rien fait en Ligue des champions et qu’elle a été au centre de l’une des plus grandes magouilles du foot moderne. Personne ne lui dit jamais rien, c’est ça le problème. Le PSG a une petite histoire : cinq demi-finales européennes consécutives de 1993 à 1997, dont deux finales et un titre en 1996. En 1995, à titre symbolique, le PSG a même été n°1 du classement UEFA. C’est peu, mais ça existe. Quant aux grands joueurs qui ont porté le maillot du PSG, il y en a quelques-uns. On va éviter la liste, ça me semble inutile (…). Etre un joueur extraordinaire n’excuse pas tout ! Le club au-dessus de tout, l’institution PSG plus forte que les joueurs, ce n’est vraiment pas d’actualité. Malheureusement. Ibra, sans foi ni loi, peut continuer son petit règne sans souci. Pour ses propos, pour son attitude globalement odieuse sur le terrain, pour une telle insulte à l’histoire du club, Ibra mériterait d’être sifflé jusqu’à la fin de la saison. Il mériterait d’être sanctionné par son club. Mais pour ça, il faudrait un peu de courage », a lancé le polémiste de RMC, qui estime que Zlatan Ibrahimovic ne se prive pas de dépasser les bornes, d’autant plus facilement que personne ne lui fait de remontrances au sein du PSG. 

Share