Riolo énumère les bourdes de Blanc avec le PSG

Riolo énumère les bourdes de Blanc avec le PSG

Photo Icon Sport

Depuis le départ de Carlo Ancelotti, Daniel Riolo clame haut et fort que ce n’est pas Laurent Blanc qui fera oublier le technicien italien, vainqueur de la Ligue des Champions avec le Real Madrid depuis. Trop attentiste, trop prévisible, pas assez ferme, l’entraineur du PSG se fait régulièrement tirer les oreilles par le consultant de RMC. Et cela n’a pas changé, bien au contraire, après la défaite à Barcelone, puisque Riolo dénonce les mauvais choix à la pelle effectués, selon lui, par le champion du monde 1998. 

« Le PSG est dominé, mais il donne la sensation de pouvoir placer un ou deux contres. Mais avec le Barça, c’est souvent une fausse idée. Ce jeu parfois lent, donne de l’espoir, et puis la classe dingue des joueurs offensifs fait la différence. De loin, Neymar met une frappe sublime. 2-1. Ça sent la sanction pour un Paris qui ne fait que courir, se battre. Lucas avait semblé pouvoir être l’homme capable d’accélérer, mais il est trop occupé à défendre. Pourquoi ne pas le mettre devant et un autre joueur au milieu ? Où est Pastore ? L’homme des grands matches ? Le Barça contrôle la seconde période. Le PSG ne fait rien. Une grosse occasion, grâce à Lucas. Le rythme est plutôt lent. Pourquoi Paris n’attaque pas ? Il n’y a pas de tranchant. A la 60e, Verratti sort ! C’est incompréhensible. Le meilleur Parisien. Pourquoi si tôt ? A un quart d’heure de la fin, Lavezzi remplace Matuidi. Le choix est audacieux. Il n’y a plus que Motta au milieu. Le temps que Paris se replace, au trot, le Barça vient boucler le match. Le PSG est qualifié, c’était l’objectif. Terminer derrière le Barça semble normal. Au vu de la saison du PSG, ce n'est même absolument pas étonnant. Après, savoir pourquoi le PSG joue sans entraîneur, pourquoi la gestion de ce club est devenue aussi mauvaise, on a le temps d’en parler cette saison… », a expliqué le consultant de RMC très pessimiste pour la suite de l’exercice parisien, après cette première défaite de la saison.

Share