PSG : Pierre Ménès désigne les coupables, Ibrahimovic en premier

PSG : Pierre Ménès désigne les coupables, Ibrahimovic en premier

Photo Icon Sport

C’est clairement un mauvais résultat que le PSG a obtenu ce mercredi soir face à Manchester City. Contre une équipe anglaise loin d’être impressionnante offensivement ou solide derrière, Paris s’est compliqué la vie avec ce match nul 2-2, qui lui impose de réaliser un gros exploit à l’Etihad dès mardi prochain. Chacun va pouvoir refaire le match à sa guise, mais pour Pierre Ménès, il ne faut pas se tromper et ce sont bien les occasions manquées qui empêchent le PSG d’aborder le retour en position de force. Grand défenseur de Zlatan Ibrahimovic, le consultant de Canal+ reconnaît, qu’avec son pénalty et son face à face manqués, le Suédois a coûté cher à son club sur cette rencontre.

« La liste des fautifs est évidemment assez longue. Celui qui est entré en scène en premier, c'est Ibrahimovic. Le Suédois aurait dû donner un avantage conséquent à son équipe sur penalty mais il a vu sa tentative bien repoussée par Hart. Surtout, il a manqué une superbe opportunité en ne cadrant pas sa frappe sur son face-à-face avec le portier anglais. Le milieu de terrain parisien a également été extrêmement fébrile. Motta a confirmé qu'il était dans une très mauvaise période et Rabiot n'a pas réalisé une bonne première mi-temps, même s'il s'est repris en seconde. Quant à Matuidi, il a perdu le ballon qui a entraîné l'ouverture du score de Kevin De Bruyne et a vendangé un centre assez facile pour Cavani. Paris a largement eu les occasions pour remporter ce match. C'est sûrement un des rares motifs d'espoir pour le match retour parce qu'avec un 2-2, le PSG est obligé de gagner à l'Etihad Stadium », a constaté Pierre Ménès, pour qui la facilité avec laquelle Paris a parfois acculé City devant son but demeure une bonne indication sur le possible déroulement du match retour.

Share