PSG : Pascal Praud se lâche sur Emery

PSG :  Pascal Praud se lâche sur Emery

Photo Icon Sport

Depuis une semaine et la fameuse réunion au sommet entre les joueurs du Paris Saint-Germain et leur entraîneur, Unai Emery a remis en place l'ancienne tactique francilienne. Et ce geste fort, qui montre que le coach espagnol est à l'écoute, Pascal Praud a tenu à l'applaudir.

Le PSG réalise un début de saison en dents de scie. Ceci est incontestable. Avec deux défaites au compteur en Ligue 1, contre Monaco (3-1) et Toulouse (2-0), soit autant que durant toute la saison dernière, la troupe d'Unai Emery connaît un départ mitigé. Pour enrayer la mauvaise dynamique actuelle, les cadres du vestiaire parisien seraient montés au front, lundi dernier, pour demander à changer la tactique de jeu prônée par le technicien espagnol, selon les informations du journal L'Equipe. Et ceci s'est directement fait ressentir avec un retour du milieu Motta - Verratti - Matuidi face à Ludugorets en Ligue des Champions (1-3) et contre Bordeaux en championnat (2-0). Ce qui s'est traduit par un retour vers l'ancien jeu de possession de Laurent Blanc et de meilleures performances au bout du compte. Et ceci n'étonne pas du tout Pascal Praud, qui s'est toujours montré méfiant vis-à-vis du système Emery.

« L’Equipe révèle ce lundi matin que les cadres du PSG ont bousculé Unaï Emery et imposé le retour au jeu de Laurent Blanc. Il était temps… Ouf, je n’étais pas le seul ! Pas le seul à ne pas comprendre le système Unaï Emery, à regretter le jeu de possession de balle, à trouver que le PSG version 2016/2017 allait dans le mur. Depuis son arrivée, je répète à qui veut l’entendre que je me méfie des idéologues du foot qui plaquent leurs idées sans tenir compte de la réalité d’un vestiaire. Un entraîneur ne peut pas jouer contre son vestiaire. Ça ne dure jamais longtemps. Emery a changé son fusil d’épaule. C’est tout à son honneur. Emery a remballé son credo : pressing constant et transitions rapides vers l’avant. Le nombre de passes a augmenté. La maîtrise est revenue. Le PSG a gagné, Emery a perdu. Tant mieux pour ce Paris Saint-Germain que je préfère dans cette configuration et bravo une nouvelle fois à l’entraîneur basque : seuls les imbéciles ne changent pas d’avis. À moins qu’il ait compris qu’il n’avait plus le choix », a avoué, sur son blog Yahoo Sports, Pascal Praud, qui estime donc qu'Unai Emery a bien fait de revenir en arrière, que ce soit pour lui et pour ses joueurs.

Share