PSG : Pascal Praud est Emery-sceptique et l'avoue

PSG : Pascal Praud est Emery-sceptique et l'avoue

Photo Icon Sport

Alors que le Paris Saint-Germain va changer d'entraîneur la semaine prochaine, Pascal Praud est revenu, à sa façon, sur le futur départ de Laurent Blanc et la probable arrivée d’Unai Emery.

Annoncé depuis plusieurs jours, le changement tant attendu du côté du Paris Saint-Germain devrait intervenir la semaine prochaine. Le départ de Laurent Blanc, Nasser Al-Khelaïfi le souhaitait depuis l’élimination du PSG en quart de finale de Ligue de Champions. Et il sera bientôt effectif, malgré le fait qu’il va coûter cher au club parisien. En effet, le Qatar devrait débourser une somme de 22 millions d'euros d'indemnités pour licencier son entraîneur. Une chance pour le Cévénol selon Pascal Praud.

« Laurent Blanc est un petit veinard. Il a gagné au Loto avec un bulletin validé en mars qui a rapporté gros en juin. La Qatarie des jeux est bonne fille. 22 millions d’euros ! Soit dit en passant, Nasser Al Khelaïfi est toujours là. Dans une entreprise lambda, celui qui fait signer un contrat à un employé, contrat qu’on résilie quatre mois plus tard avec un dédommagement de 22 millions, celui-là quitte le navire. Au PSG, non. L’argent coule à flot. Si Doha veut payer, que Doha paye. Et je ne connais personne qui refuserait une somme pareille. Si vous étiez Laurent Blanc, vous prendriez votre chèque. Comme tout le monde », a déclaré le journaliste sur son blog Yahoo Foot.

« Je ne perçois pas l’intérêt de remplacer Blanc par Emery »

Alors que le départ de Laurent Blanc ne devrait faire que des heureux au PSG puisque c'était le désir de la direction parisienne et de certains supporters, mais aussi parce qu'il va rapporter gros à l'ancien sélectionneur de l'équipe de France, pas sûr que l'arrivée d'Unai Emery à sa tête change le visage du PSG. C'est en tout cas l'avis de Pascal Praud. « Je ne perçois pas l’intérêt de remplacer Laurent Blanc par Unai Emery. Pep Guardiola, j’aurais compris. Diego Simeone, j’aurais aimé. Emery est sûrement un excellent entraîneur. Mais j’aimais bien Blanc notamment sa capacité à tenir son vestiaire loin des polémiques, à afficher des ambitions offensives, à battre tous les records en Ligue 1. Emery fera-t-il mieux ? J’attends de voir », a questionné Praud, qui semble donc dubitatif sur l'apport réel que peut apporter l'ancien technicien du FC Séville à Paris.

Share