PSG : Le Paris SG applaudit les Ultras, mais fixe les règles

PSG : Le Paris SG applaudit les Ultras, mais fixe les règles

Photo Icon Sport

Deux jours seulement après la validation de la préfecture de police, le Paris Saint-Germain a pu accueillir une partie de ses Ultras au Parc des Princes contre Bordeaux, samedi (3-0). Une fierté pour tout le club de la capitale française !

Le retour des Ultras du PSG au Parc des Princes, Nasser Al-Khelaïfi en a fait son cheval de bataille depuis plusieurs mois. Et le président francilien a réussi son pari puisqu'une petite partie du Collectif Ultras Paris a pu retrouver son stade parisien ce samedi, lors de la victoire face à Bordeaux (3-0). Ce retour tant attendu par tout le monde s'est fait entendre puisque l'ambiance du Parc, souvent critiquée depuis le départ des Ultras, s'est métamorphosée. Au grand bonheur des joueurs, mais aussi du PSG, qui s'est exprimé officiellement dans un communiqué à ce sujet.

« En ce jour qui marquait un rapprochement entre le Paris Saint-Germain et une partie historique de son public, le Club se félicite de l'excellente atmosphère qui a régné au Parc des Princes lors du match contre Bordeaux, qui s'est achevé par une belle communion entre les joueurs et leurs fans. Le Club exprime sa reconnaissance envers les pouvoirs publics, qui ont permis de procéder à ce premier test concernant le regroupement de membres du Collectif Ultras Paris. Le Paris Saint-Germain souligne également qu'un long chemin reste à parcourir avant de franchir toutes les étapes qui permettront à tous ses supporters passionnés de se rassembler durablement lors des matchs des Rouge et Bleu. En attendant, ce premier test est considéré comme un signe encourageant et donne l'occasion au Club de rappeler qu'il attend de son public une immense ferveur autant qu'un respect sans la moindre faille des valeurs de non-violence et de non-discrimination qui lui sont chères », a déclaré le Paris Saint-Germain, qui se félicite donc de ce premier retour d'une partie de ses Ultras dans son Parc des Princes.

Share