PSG : Emery, Blanc, les Bleus, Adrien Rabiot se livre

PSG : Emery, Blanc, les Bleus, Adrien Rabiot se livre

Photo Icon Sport

Présent un peu à la surprise générale avec les réservistes de l’équipe de France avant l’Euro 2016, Adrien Rabiot a touché du bout des doigts le groupe tricolore, et ne demande désormais qu’à y revenir.

Avec le changement d’entraineur au PSG, le milieu de terrain pourrait bien devenir incontournable, surtout qu’il effectue une préparation très convaincante pendant que Thiago Motta, Blaise Matuidi, Grzegorz Krychowiak et Marco Verratti sont absents pour différentes raisons. De quoi donner des idées au jeune parisien, qui a bien évidemment l’équipe de France dans un coin de sa tête.

« L’année dernière, j’ai beaucoup progressé. Depuis que j’ai commencé au PSG, chaque saison j’arrive à progresser. Je sors d’une bonne saison et comme vous l’avez dit il y a eu l’équipe de France. Ça a un goût assez spécial et bien sûr, on a envie de vite y retourner. Je vais continuer sur cette voie-là, continuer de progresser. Avec chaque entraîneur, on arrive à apprendre des choses différentes donc je vais en profiter cette année. C’est bien pour moi, c’est bien pour le club », a confié à Goal un Adrien Rabiot qui a bien évidemment été interrogé sur la différence de méthode entre Laurent Blanc et Unai Emery.

« Laurent Blanc avait certaines choses pour lui, mais je pense qu'Unai Emery est un peu plus proche des joueurs. C’est un coach qui communique vraiment beaucoup et avec tout le monde. Il aime connaitre notre avis après les séances, ce qu’on a aimé, ce qu’on a moins aimé. Il demande aussi souvent si on n'est pas trop fatigués après l’entraînement. Ce sont des choses vraiment importantes pour le staff et pour la suite de leur travail. Ils s’adaptent. Ils ont besoin de ça pour savoir si on arrive à bien supporter la charge de travail. La communication, c’est quelque chose de primordial, pas que dans le football, mais dans tous les sports. C’est vraiment ça que je trouve bien », a souligné Adrien Rabiot, visiblement conquis par les méthodes de l’entraineur espagnol, à la fois très demandeur et exigeant, mais aussi proche de ses joueurs.

 

Share