PSG : Dugarry s'endort devant ce Paris Saint-Germain trop mou

PSG : Dugarry s'endort devant ce Paris Saint-Germain trop mou

Photo Icon Sport

Alors que le Paris Saint-Germain ne cesse de remporter tous les titres sur un plan national, Christophe Dugarry sait comment s'y prendre pour franchir un pallier sur la scène européenne.

Tout le monde le sait, le PSG n'arrête plus de faire des prouesses sur le territoire français. Depuis l'arrivée des dirigeants qataris, Paris s'est formé l'un des plus beaux palmarès en France en remportant notamment quatre titres en Ligue 1, une Coupe de France et désormais trois Coupe de la Ligue. La domination parisienne n'est plus à démontrer, sachant que Paris a remporté 11 trophées toutes compétitions confondues depuis la saison 2012-2013 alors que ces principaux rivaux dans ce classement, que ce soit Bordeaux, Guingamp, Lyon ou l'ASSE, n'en ont gagné qu'un seul. Pour Christophe Dugarry, la supériorité parisienne n'est pas prête de se tarir, mais il demande une seule chose pour viser vraiment les sommets en Europe.

« Qui peut les arrêter ? On peut douter de Marseille vu le moral qui anime les Marseillais. Ça peut être une fête comme une humiliation. Le PSG domine et ce n’est pas près de s’arrêter. Il faut le reconnaître. Sont-ils guéris ? Non. Je reste déçu. Les grands joueurs, c’est important. Mais le plus important est le collectif ou l’intensité que l’on peut mettre dans un match. Je me suis souvent fait allumer sur les réseaux sociaux en disant que le PSG ne mettait pas assez d’intensité. Le football de haut niveau, c’est de l’intensité. C’est le rythme. Ce n’est pas que les grands joueurs. Le football de haut niveau nous le montre tous les jours. Barcelone a les trois meilleurs joueurs du monde, mais s’ils mettent pas l’intensité, de rythme ou de vitesse, ils ne peuvent pas jouer au football. On attend de voir Paris en Ligue des Champions. J’adore Ibrahimovic, mais je n’attends pas de lui qu’il marque des buts contre Lille, Guingamp ou Lorient. Même si ses statistiques sont impressionnantes, je ne l’attends pas pour ça. Regardez Wolsburg contre Madrid, Benfica contre le Bayern ou l’Atletico Madrid lors des deux matchs contre Barcelone. Regardez l’intensité qu’ils mettent. On ne le voit que trop souvent sur un match du PSG », a déclaré, lors du CFC, le consultant, qui demande donc aux joueurs parisiens de mettre plus d'intensité de tous leurs matchs pour enfin aller dans le dernier carré de la Ligue des Champions la saison prochaine.

Share