PSG : David Luiz est parti, Riolo lui taille un costard

PSG : David Luiz est parti, Riolo lui taille un costard

Photo Icon Sport

Face au forcing de Chelsea, le PSG a inhabituellement craqué en laissant partir David Luiz pour une somme approchant les 37 ME. Un départ pas forcément prévu puisqu’il n’a pas été préparé par le champion de France, mais pas forcément catastrophique aux yeux d’Unai Emery, qui ne faisait pas du défenseur brésilien un titulaire pour la saison à venir. Et il avait bien raison selon Daniel Riolo, pour qui le PSG s’est débarrassé d’un boulet qui était siglé Laurent Blanc. Une référence à ses prestations en Ligue des Champions qui, parfois, n’étaient pas à la hauteur des espérances placées en lui.

« C’est une bonne chose qu’il parte, le transfert est bon. Et numériquement, ce n’est pas un problème. Le PSG s’y retrouve bien. David Luiz ne s’est pas imposé. Il a alterné performances et boulettes. On avait l’impression qu’il n’était pas toujours sérieux, concentré. Les Parisiens se souviendront de sa bonne humeur, c’est un mec bien, et de son coup de tête face à Chelsea… Blanc l’a maintenu titulaire parce qu’il ne décidait de rien.

Il faut avoir du banc, ok, mais pas des mecs équivalents dans les statuts, sinon, c’est le bordel. Là, tu avais rétrogradé derrière Marquinhos un mec avec le statut de crack. Avant Marquinhos était jusque là derrière les deux autres, c’était acquis. Maintenant, c’est lui qui est devenu le titulaire. Il faut des hiérarchies, maintenant c’est clair. Et dans la gestion d’un groupe, c’est important. Kimpembe est numéro 3, Aurier peut dépanner. Au moins, c’est clair. Ce qui n’est pas le cas au milieu de terrain. Il y a une belle ossature, c’est plutôt bien », a assuré le consultant de RMC, pour qui le ménage a été fait en défense, mais au milieu de terrain. Une référence à la décision de faire rester Blaise Matuidi, qui doit tout de même l’avoir mauvaise en voyant son ex-coéquipier David Luiz faire ses valises en 24 heures.

Share