PSG : Ce jour où Al-Khelaifi a fait taire Aulas en public

PSG : Ce jour où Al-Khelaifi a fait taire Aulas en public

Photo Icon Sport

Jean-Michel Aulas a pilonné pendant des semaines le Paris Saint-Germain sauce Qatar, le président de l'Olympique Lyonnais multipliant les attaques contre le financement du club de la capitale. Et si Nasser Al-Khelaifi avait choisi dans un premier temps de défendre le PSG via un long communiqué publié fin juin, le patron du Paris Saint-Germain a constaté que cela ne changeait rien à l'attitude de son homologue de l'Olympique Lyonnais. Et la démonstration du PSG contre l'OL dans le Trophée des champions ayant relancé les assauts de Jean-Michel Aulas, lequel estime que Paris est un concurrent déloyal en Ligue 1 compte tenu de son mode de financement, Nasser Al-Khelaifi a décidé de s'expliquer de vive voix avec le président de l'OL.

Une explication de texte qui a eu lieu le 1er septembre dernier devant le conseil d'administration de la LFP et que Claude Michy raconte ce dimanche dans L'Equipe. « Ce jour-là, Nasser a dit les choses avec un ton ferme et précis. Il lui a dit de s’occuper de son club et d’éviter de faire des commentaires sur le PSG. Et il y a eu l’histoire sur l’UEFA. Jean-Michel a expliqué qu’il y avait un groupe privé prêt à monter un super Championnat d’Europe concurrent de la Ligue des champions. Et que c’est pour ça que l’UEFA a modifié la formule. Nasser a répondu que jamais ils n’avaient eu cette information. Et qu’il pensait qu’elle n’était pas réelle… », témoigne le président de Clermont. Et Philippe Piat d’avouer que le patron du PSG semblait très chaud. « Nasser était en pétard, même s’il est resté correct dans l’échange », ajoute le président de l’UNFP. En tout cas, depuis cette date, Jean-Michel Aulas a mis la pédale douce, même s'il estime toujours que l'aide du Qatar au PSG n'est pas logique.

Share