PSG : Blanc se sent trahi et est « KO debout »

PSG : Blanc se sent trahi et est « KO debout »

Photo Icon Sport

Si le Paris Saint-Germain n'a rien annoncé concernant Laurent Blanc, l'entraîneur parisien sait pertinemment que ses jours sont comptés au club de la capitale.

Après la dernière sortie médiatique du président Nasser Al-Khelaïfi, en plus des rumeurs persistantes autour du technicien espagnol Unai Emery, son licenciement ne fait plus aucun doute. Pourtant, d'après le journaliste Karim Nedjari, l'ancien sélectionneur de l'équipe de France n'aurait toujours pas obtenu d'explications de la part du PSG. Pire encore, les dirigeants parisiens préfèrent éviter le sujet auprès de leur coach choqué.

« Laurent Blanc est revenu de ses vacances aux Etats-Unis. Mais il n’est toujours pas revenu du coup de force du président du PSG. Voici quinze jours, c’était la grande fraternité avec bises de Nasser Al-Khelaïfi et du "Laurent par-ci, mon ami Laurent par-là." Eberlué d’apprendre que le PSG a quasiment signé le contrat d’Unai Emery sans l’avoir licencié, l’entraîneur parisien est KO debout », a raconté l'ancien patron des sports de Canal+ sur son blog Yahoo Sport.

Virer Blanc, ça coûte très cher !

« Au siège du club parisien, les dirigeants semblent même très embarrassés d’expliquer à Laurent Blanc le pourquoi du comment en l’absence du président reparti faire le ramadan au Qatar, a-t-il poursuivi. La réponse est pourtant, direz-vous, que le PSG n’a pas gagné la Ligue des Champions et que les trophées nationaux sont autant de médailles en chocolat pour Doha. L’affaire va donc se régler très simplement avec un chèque d’au minimum 18 millions d’euros (24 mois de salaire à 750 000 euros) + le préjudice moral + les bonus dus pour licenciement abusif. La totale. » C'est dire à quel point le PSG est déterminé à se séparer de Blanc.

Share