PSG : Blanc, les consultants... Pierre Ménès a choisi son camp

PSG : Blanc, les consultants... Pierre Ménès a choisi son camp

Photo Icon Sport

En l'absence de Marco Verratti forfait, Laurent Blanc a décidé d'aligner Adrien Rabiot au coup d'envoi du huitième de finale retour de la Ligue des Champions contre Chelsea mercredi (1-2). Un choix gagnant, et pourtant critiqué avant la rencontre. En cause, la présence de Javier Pastore sur le banc.

C'est d'ailleurs la raison pour laquelle l'entraîneur parisien a tenu à répondre quelques minutes après le coup de sifflet final. « Beaucoup de consultants font une équipe en fonction des noms mais ils ne connaissent pas l’état de forme des gens. On est quand même mieux placé pour faire nos choix », a lâché le Cévenol sur beIN SPORTS. De quoi provoquer la réaction de Pierre Ménès qui n'a pas choisi le camp de ses confrères.

« Il faut aussi féliciter Laurent Blanc. Compte tenu du forfait de Verratti, il avait deux choix importants à faire. Ça n’a visiblement pas plu à beaucoup, mais il avait choisi Rabiot plutôt que Pastore au milieu et Lucas plutôt que Cavani devant. Les deux jeunes ont été très bons. Lucas a dynamisé le jeu, il est à l’origine du premier but, il était dans tous les bons coups et il a bossé défensivement », a commenté le « sniper » du CFC sur son blog.

Rabiot répond toujours présent

« Et puis, s’il a perdu quelques ballons en début de match, Rabiot a ensuite beaucoup travaillé, avec un calme étonnant, et il a le grand mérite d’avoir ouvert le score, a-t-il poursuivi. Voilà un joueur qui, après sa prestation à Madrid, a confirmé qu’il savait se montrer présent dans les très grands matchs. C’est un enseignement pour la suite de la saison parisienne mais aussi pour la suite de sa carrière. Au PSG ou ailleurs. » Cette fois, Laurent Blanc appréciera.

Share