PSG : Aurier joue le pauvre Calimero après l'affaire du Periscope

PSG : Aurier joue le pauvre Calimero après l'affaire du Periscope

Photo Icon Sport

Serge Aurier est décidément un drôle de personnage. Soumis à de vives critiques après son fameux dérapage en direct sur Périscope il y a quelques mois, le défenseur du Paris Saint-Germain n'est pas loin de demander à ceux qui l'ont accusé de cette attitude scandaleuse de présenter des excuses. Même si l'on veut bien croire que ses proches ont mal vécu cet épisode, Serge Aurier affirme que si Nasser Al-Khelaifi n'avait pas été là il serait parti du PSG suite à toute cette histoire qu'il estime presque injuste.

« Cette histoire-là a fait beaucoup de mal à ma famille, surtout ma mère. Elle est tombée malade pendant très, très longtemps. C’est ça qui me dérangeait. Sinon moi non. Je suis un soldat, j’étais préparé à ça. Ça m’a permis de grandir encore un peu plus. C’est triste de se servir de ça, j’aurai préféré que ça soit autrement, mais ça fait du bien. Si je suis encore là, c’est par rapport au président. C’est quelqu’un qui m’a beaucoup soutenu, qui a rassuré ma mère. Ça, je ne peux pas l’oublier. Mais si c’était mon avis personnel, je serai déjà parti depuis longtemps », a expliqué, sur Canal+, le défenseur international ivoirien. A qui la faute ?

Share