PSG-ASSE : La surprenante raison de la discorde du 8 avril

PSG-ASSE : La surprenante raison de la discorde du 8 avril

Photo Icon Sport

Oui, et puis finalement non. Telle a été la réponse de Saint-Etienne à la demande du PSG de reporter la demi-finale de Coupe de France. Bernard Caïazzo s’est expliqué de cette attitude des Verts sur Eurosport, le dirigeant stéphanois faisant comprendre qu’il ne voyait pas l’intérêt pour Saint-Etienne d’accepter une nouvelle date si le PSG s’arrangeait de son côté pour jouer quand même en championnat face à Metz à la place. Le PSG ne profitait donc pas de cette liberté dans le calendrier pour préparer sa finale de Coupe de la Ligue face à Bastia. Car c’était bien là l’intérêt caché des Verts.

« Dans un premier temps, nous avons accepté de changer. Nous libérions ainsi une date qui nous arrangeait puisque nous avons intérêt à ce que Paris gagne la Coupe de la Ligue face à Bastia. En cas de succès parisien, la cinquième place sera européenne. Et nous la convoitons. À partir du moment où on nous a dit que Paris jouerait quoiqu’il en soit, il faut m’expliquer l’intérêt de l’AS Saint-Etienne de ne pas jouer le 8 avril », a prévenu Bernard Caïazzo, qui était donc d’accord pour libérer totalement cette date et faire souffler le PSG, mais pas pour lui permettre de changer l’ordre des matchs selon son bon vouloir.

Share