PSG : Al-Khelaïfi se met le doigt dans l'oeil avec ce dossier du mercato

PSG : Al-Khelaïfi se met le doigt dans l'oeil avec ce dossier du mercato

Photo Icon Sport

Selon le journaliste Yves Leroy, qui s'est confié aux lecteurs du Parisien dans un chat hebdomadaire, Edinson Cavani sert, mais dessert aussi au Paris Saint-Germain en ce début de saison.

Après le départ estival de Zlatan Ibrahimovic, certains spécialistes du PSG se montraient dubitatif vis-à-vis de l'apport qu'Edinson Cavani allait avoir à la pointe de l'attaque parisienne. Mais après seulement trois mois de compétition, le buteur uruguayen a fait taire tout le monde. Malgré quelques ratés spectaculaires, El Matador n'a peut-être jamais aussi bien porté son surnom. En effet, avec 11 buts en 12 journées de Ligue 1, Cavani est tout simplement le meilleur réalisateur européen du moment, aux côtés d'Aubameyang (Borussia Dortmund) et de Modeste (Cologne). Si le journaliste Yves Leroy ne conteste pas cela, il estime cependant que la dépendance du PSG par rapport à Cavani, sachant qu'il a inscrit 46 % des buts de son équipe, peut être dangereuse pour la suite de la saison.

« Edinson Cavani est en train de prouver qu’il est bien l’un des meilleurs buteurs d’Europe. Mais le fait qu’il marque presque la moitié des buts du PSG est un problème à moyen terme. Aucun autre attaquant dans un grand club européen ne représente un tel pourcentage des buts de son équipe. Mais avec le retour d’un jeu plus abouti, le PSG devrait retrouver de la variété dans ses attaques, comme on l’a vu contre Rennes en deuxième mi-temps », a lancé, sur Le Parisien, Yves Leroy, qui aborde ensuite le mercato hivernal et la potentielle recherche d'un nouveau buteur.

« Lui trouver une doublure cet hiver ? Nasser Al-Khelaïfi a répondu très précisément à ce sujet après le match à Lille : "Non, on n’en a pas besoin". Le débat à propos de l’intérêt d’une recrue est d’actualité, mais apparemment il est déjà tranché au club », a lancé le journaliste, qui estime donc que la direction du club de la capitale ne pense pas encore à recruter un nouvel attaquant, malgré la pauvreté de ce secteur, et cela s'est confirmé dimanche avec la timide entrée en jeu de Jesé après la blessure de Cavani contre Rennes (4-0).

Share