Pierre Ménès n'est pas devenu groupie de Blanc mercredi

Pierre Ménès n'est pas devenu groupie de Blanc mercredi

Photo Icon Sport

Nombreuses sont les rumeurs qui mettaient Laurent Blanc sur un siège éjectable en cas d’élimination face à Chelsea. Mais le Paris Saint-Germain a créé la sensation et s’est qualifié pour les quarts de finale de la Ligue des champions. De quoi donner un peu plus de crédit à l’entraîneur parisien, félicité par ses joueurs et par Nasser Al-Khelaïfi. Il n’empêche que Blanc n’a pas changé de statut pour Pierre Ménès, qui refuse de qualifier le Cévenol de « génie » malgré ses autres qualités.

« Aujourd’hui le PSG est toujours engagé dans les quatre compétitions auxquelles il participe. Je ne sais pas si le regard sur Laurent Blanc va changer pour autant, a tempéré le journaliste dans un entretien accordé à Onze Mondial. Je ne dis pas que Blanc est un entraîneur de génie, je ne le pense pas, je suis en revanche convaincu depuis très longtemps que c’est un mec bien et un honnête homme. Quand j’entends Thiago Silva dire hier (mercredi) après la victoire de Paris que « c’est la victoire de Laurent Blanc »… Je pense que le match d’hier pourrait servir de moment charnière pour la suite de la saison du club. Ça ne veut pas dire que le PSG va gagner la Ligue des champions mais je ne suis pas certain que ce soit une très bonne nouvelle pour les adversaires du PSG en Ligue 1. » Reste à savoir si cette qualification va réellement sauver la tête de Laurent Blanc à la fin de la saison, sachant que le parcours parisien n’est pas terminé.

Share