Pierre Ménès dit pourquoi le 4-4-2 ne peut pas marcher au PSG

Pierre Ménès dit pourquoi le 4-4-2 ne peut pas marcher au PSG

Photo Icon Sport

Après quinze journées de Ligue 1, le Paris Saint-Germain est déjà champion d'automne. Oui, mais contre Troyes (4-1), le club de la capitale a tenté de jouer en 4-4-2 et cela n'a pas fonctionné... Et Pierre Ménès n'a pas oublié de le rappeler !

Être champion d'automne dès le mois de novembre et à quatre journées de la trêve de Noël, ce n'était pas arrivé depuis un bail. Mais grâce à un parcours sans faute, le PSG l'a fait ! Avec 13 victoires, 2 nuls et 0 défaite, le bilan parisien est parfait et laisse ses adversaires à plus de dix points. Un gouffre qui semble désormais impossible à combler tant Paris est au-dessus de la mêlée.

Ce titre « honorifique », selon les dires de Laurent Blanc, est venu après une nette victoire au Parc contre Troyes (4-1), qui a cependant mis du temps à prendre forme. Le PSG n'a pris le dessus qu'après l'heure de jeu, sûrement à cause d'un mauvais choix tactique. Samedi après le match, Layvin Kurzawa a avoué que le 4-4-2 parisien n'avait, une nouvelle fois, pas fonctionné. Une analyse que partage Pierre Ménès.

« Sur le jeu, Laurent Blanc pourra se dire que même face à Troyes, son 4-4-2 est inefficace. Sur les quatre joueurs offensifs alignés, seul Cavani défendait. Forcément, c'est un petit peu compliqué à gérer. Le repositionnement en 4-3-3 après le repos a permis au PSG de prendre ses distances, sans forcer. Une tranquillité nécessaire puisque les bizarreries du calendrier font que Paris a joué mercredi à Malmö, samedi contre Troyes et jouera mardi à Angers puis de nouveau vendredi à Nice. Ça fait quand même quatre matchs en dix jours et il est normal que la rotation de l'effectif soit plus que conséquente, surtout vu le nombre de blessés », a expliqué, sur son blog, le journaliste, qui essaye de trouver les petits points faibles de Paris dans le but de le rendre encore plus perfectible.

Share