Pierre Ménès dénonce deux bugs au PSG, Blanc et Cavani

Pierre Ménès dénonce deux bugs au PSG, Blanc et Cavani

Photo Icon Sport

Pierre Ménès l’a constaté dimanche soir et l’a dit sur Canal+, le Paris Saint-Germain version Ligue des champions avait laissé la place au PSG fébrile de Ligue 1 contre Monaco. Résultat, le club de la capitale a encore une fois concédé le nul en toute fin de rencontre et commence à tirer la langue derrière le train d’enfer de l’OM. Mais le consultant de la chaîne cryptée a souligné que durant ce match, Laurent Blanc et Edinson Cavani ont probablement pesé directement dans le résultat final, le premier en faisant un coaching frileux, le second en étant totalement hors du coup.

« Ce n'est pas la première fois cette année que le PSG prend un but bizarre, c'était déjà le cas à Rennes ou face à Lyon. Ça fait beaucoup. Ce sont des réalisations qui traduisent tout de même une vraie fébrilité. Sur ce match, je persiste à penser que la sortie de Pastore, meilleur parisien sur le terrain, est une erreur. Laurent Blanc a dit au micro d'Olivier Tallaron qu'il était cuit. Peut-être, mais toujours est-il qu'à partir du moment où il est sorti, ça s'est méchamment vu. Et puis, à Paris, il y a quand même un problème majeur, c'est Cavani. Avant il ratait des occasions et maintenant, il n'arrive même plus à frapper dans le ballon. Vivement que le PSG récupère ses vraies stars. Mais, problème de riche oblige, pendant les coupures internationales, l'entraîneur ne prépare pas la suite du championnat puisque les deux tiers des joueurs partent en sélection. Le PSG a désormais sept points de retard sur l'OM et même s'il reste pas mal de journées, ça commence à devenir problématique. Pour revenir un jour, il va quand même falloir se mettre à gagner des matchs… », constate Pierre Ménès, qui visiblement se demande, comme beaucoup de monde, si le championnat n’est quand même pas déjà en train de basculer en faveur d’une équipe de Marseille qui est sur un nuage et n’a que la Ligue 1 à gérer.

Share