Pierre Ménès démolit le PSG, mais pas l'OM

Pierre Ménès démolit le PSG, mais pas l'OM

Photo Icon Sport

C’est un sacré dimanche qu’ont vécu les amateurs de Ligue 1, puisque les deux premiers, l’Olympique de Marseille et le Paris Saint-Germain ont perdu. Une première cette saison dans un même week-end. Commentant ce double échec, Pierre Ménès a tenu à clairement différencier la défaite du PSG à Guingamp et celle de l’OM à Monaco. Pour le consultant de Canal+, le double champion de France a fait honte à son statut, tandis que la formation de Marcelo Bielsa a eu juste un coup de mou.

« Il n’y a rien de comparable entre perdre à Monaco et perdre à Guingamp. Il n'y a même rien de comparable entre la prestation marseillaise, même si elle a été décevante, et celle du PSG, qui a souvent frôlé le consternant. Le problème du club de la capitale c'est que mis à part Zlatan Ibrahimovic, qui a l'air énervé par la situation, les autres semblent vivre ça de loin. Verratti enchaîne les jolis dribbles, Matuidi se bat mais le reste est catastrophique. Si on dit que Laurent Blanc doit faire des changements et enlever tous les joueurs défaillants, plus de la moitié sont concernés. La défense centrale inepte, Thiago Motta ou encore le duo napolitain toujours aussi consternant, pouvaient sortir, balance, sur son blog, un Pierre Ménès visiblement agacé par certains comportements au Paris Saint-Germain. Concernant l’Olympique e Marseille, il se fait quand même moins caustique. La défaite marseillaise est méritée aussi. Semaine après semaine, on répète que le jeu de Bielsa, bien qu'emballant, est aussi extrêmement dépensier en énergie. De l'énergie, l'OM n'en avait pas. Monaco, qui a puisé dans sa première place en coupe d'Europe une vraie confiance sur le plan défensif, en profite maintenant pour planter quelques banderilles offensives intéressantes (…) La victoire des Monégasques est tout à fait logique. Le problème de Marseille, c'est que durant la phase aller, ils ont eu trois déplacements chez des grosses cylindrées du championnat et ils ont perdu à chaque fois, sans marquer le moindre but. La Ligue 1 reste plus ouverte que jamais, d'autant qu'aujourd'hui, Lyon est revenu tout près dans le rétroviseur du PSG et de l'OM. » 

Share