Pascal Praud dévoile pourquoi le PSG restera invaincu

Pascal Praud dévoile pourquoi le PSG restera invaincu

Photo Icon Sport

Si certains consultants promettent le pire pour le Paris Saint-Germain ce mercredi soir au Camp Nou, ce n’est pas le cas de Pascal Praud qui voit lui le PSG faire une belle affaire contre le FC Barcelone re repartira invaincu de Catalogne. Et le journaliste de confier sur Yahoo Sport les motifs de sa grande confiance avant ce choc de la dernière journée dont l’enjeu sera la première place du groupe en Ligue des champions.

« Paris gardera cette virginité, et ce pour plusieurs raisons : la meilleure défense de France, 12 buts encaissés, sait voyager. Thiago Silva et David Luiz atteignent progressivement leur niveau de forme. On peut railler la paire brésilienne, rappeler leur Coupe du monde manquée ou moquer les états d’âme de Thiago Silva. Ils restent tous les deux une assurance contre le naufrage. Salvatore Sirigu ne commet pas d’erreurs et Maxwell associé à Gregory van der Wiel forment un duo d’arrières latéraux efficaces défensivement, audacieux en attaque. Le trio du milieu de terrain Blaise Matuidi, Thiago Motta et Marco Verratti est le seul en Europe qui puisse rivaliser avec celui de Barcelone. Et qu’on ne me dise pas que le jeune Verratti est fougueux, que Thiago Motta est fatiguée ou Matuidi en baisse. Zlatan Ibrahimovic revient en forme et il attend sa revanche au Camp Nou depuis trop longtemps pour qu’elle n’arrive pas un jour. Barcelone reste sur sept victoires consécutives toutes compétitions confondues. Messi enchaine les triplés. Mais le Barça n’est pas au top. Enfin, j’essaye de m’en convaincre. J’ai vu la première période ce samedi contre l’Espanyol durant laquelle les Blaugrana n’ont pas été souverains. Le FC Barcelone réussit bien au Paris Saint-Germain. C’est un fait. En six confrontations officielles, Paris n’a perdu qu’une seule fois. Et encore s’agissait-il d’un match de feu la Coupe des coupes (…) On se rassure comme on peut et on cherche des signes partout où ils peuvent exister », explique Pascal Praud, qui refuse de tomber dans le pessimisme alors que le Paris Saint-Germain a déjà prouvé qu’il savait tenir tête au Barça dans un passé très récent. 

Share