Pascal Praud craint un PSG version hard discount

Pascal Praud craint un PSG version hard discount

Photo Icon Sport

Pascal Praud estime dans sa dernière chronique sur Yahoo que le cas Thiago Motta pourrait symboliser à lui seul toutes les interrogations qui entourent le Paris Saint-Germain. Le journaliste d’Itélé avance même que le PSG est peut-être dans une période plus compliquée qu’on le croit, notamment parce que la direction du club de la capitale ne semble plus réellement savoir quoi faire.

« Et si le désir de changer d’air de Thiago Motta en disait long sur le Paris Saint-Germain, version 2014/2015 ? A ceux qui doutaient encore de l’atmosphère qui règne au Camp des Loges, la volonté de quitter le Paris Saint-Germain exprimée par Thiago Motta montre que tout n’est pas rose dans le vestiaire. Nous ne dirons pas que l’air est irrespirable ou que le climat est délétère. Non, c’est plus insidieux que cela. Quelque chose ronge le PSG semaine après semaine sans qu’on arrive avec précision à établir un diagnostic. Laurent Blanc est-il le problème ? Nasser Al Khelaïfi a-t-il pris la mesure de la fonction de président d’un grand club ? Les joueurs font-ils ce qu’il faut ? Ou n’aiment-ils le club de la capitale qu’à travers la générosité du Qatar ? Depuis le départ de Carlo Ancelotti et celui de Leonardo, le PSG est redescendu d’une marche. L’application stricte du fair-play financier n’a pas arrangé le business des dirigeants parisiens. L’UEFA limite - de façon artificielle, faut-il le rappeler - les investissements du club et les ambitions sont revues à la baisse », constate Pascal Praud, assez pessimiste même s’il faut évidemment relativiser cette analyse liée au mercato d’hiver. Et ce dernier est encore relativement long.

Share