OL-PSG féminin, Aulas un poil mauvais joueur ?

OL-PSG féminin, Aulas un poil mauvais joueur ?

Photo Icon Sport

En cette période de trêve internationale chez les hommes, il y avait un coup de projecteur accentué sur le football féminin, notamment en raison du 1/8e de finale de Ligue des Champions 100 % français entre le PSG et Lyon. Et après le 1-1 de l’aller, Paris est allé chercher sa qualification par le biais d’une victoire 0-1 sur le terrain de l’OL. Et visiblement le scénario du match, avec une domination lyonnaise et un but en fin de match des Parisiennes sur un petit cafouillage, n’a pas beaucoup convaincu Jean-Michel Aulas. Le président lyonnais, malgré l’élimination concédée au bout de 180 minutes, estimait que son équipe était toujours la plus forte, et que seul le titre de champion de France pourrait être le juge de paix d’un éventuel passage de témoin. 

« On a vu aujourd’hui que l’OL avait une avance encore considérable sur le plan de la qualité du jeu, sur le plan du collectif. Quand vous empilez un certain nombre de joueuses de grands talents, vous pouvez effectivement réussir des matches. Ceci étant, je n’ai pas l’impression qu’on ait vu un transfert de témoin. On a vu une équipe très chanceuse, qui a réussi sur sa seule action à marquer un but qui est entaché d’ailleurs d’une faute dans la surface de réparation sur Amandine. Ce n’est pas ça le passage de témoin. Le passage de témoin c’est si le PSG est champion de France », a prévenu un Jean-Michel Aulas qui voit toutefois son rêve de revenir au sommet de l’Europe avec son équipe féminine s’interrompre dès le mois de novembre. 

Share