Mercato, critiques, la mise au point de Sirigu au PSG

Mercato, critiques, la mise au point de Sirigu au PSG

Photo Icon Sport

Titulaire ce mercredi contre Saint-Etienne, Salvatore Sirigu a rendu une copie impeccable même si les faibles velléités offensives des Verts lui ont permis de passer une soirée plutôt tranquille.

Quelques sorties aériennes bien négociées, et l’Italien a bien senti que le public avait envie de lui apporter son soutien dans cette période difficile. Car l’ancien titulaire est désormais remplaçant, et son temps de jeu minimaliste pourrait bien le forcer à changer de club cet hiver. C’est pour cette raison qu’il n’a pas joué la semaine dernière contre Donetsk, histoire de ne pas hypothéquer ses chances pour un éventuel transfert chez un club encore en Ligue des Champions. Mais Sirigu a surtout tenu à rappeler qu’il n’avait jamais refusé de jouer à proprement parler. 

« Bien sûr que ça fait plaisir, ça faisait longtemps que je n'avais pas joué au Parc des Princes. Le soutien du public m'a fait plaisir, même si ça n'était pas la première fois.. Mais je me suis bien senti, j'avais envie de jouer. Pour le moment, je suis un joueur du Paris SG, et ensuite on verra. Si je veux jouer? Vous connaissez un joueur qui ne veut pas jouer, vous? Moi, pas. Concernant le match contre le Chakhtior Donetsk, le coach a déjà répondu, mais moi, ça me gêne que certains disent quelque chose qu'ils entendent (sur le fait que Sirigu aurait refusé de jouer). Moi, je respecte le club, le coach et les joueurs. Si le coach me dit de jouer, je joue. Au Paris SG, on a déjà dit que j'étais nul, mais jamais que je n'étais pas professionnel. Alors, si on a quelque chose à me dire, je préfère qu'on me le dise en face plutôt que de l'écrire dans les journaux », a confié le gardien parisien, qui a montré que Laurent Blanc pouvait compter sur lui en cas de défaillance, blessure ou suspension de Kevin Trapp, même si la tendance n’est réellement pas à un changement dans la hiérarchie à ce poste. 

Share