Même les arbitres ont du mal à défendre le serial expulseur

Même les arbitres ont du mal à défendre le serial expulseur

Photo Icon Sport

Le spectacle offert vendredi soir par l’arbitre du match Lens-PSG, qui était plutôt un match calme, a laissé tout le monde pantois. Légende de l’arbitrage français, Joël Quiniou, qui a officié lors de trois éditions consécutives de la Coupe du Monde, estime que Nicolas Rainville n’a fait que des mauvais choix durant cette rencontre et sur RMC, il fait un constat sans pitié avec l’arbitre. « A chaque but, Cavani fait ce geste. Je ne pense pas que ce soit un geste de provocation vis-à-vis du club adverse, c’est une habitude. L’arbitre a peut-être considéré qu’il chambrait les adversaires puis Cavani a porté la main sur son avant-bras, mais ce n’était pas pour contester, mais pour lui dire : "c’est ce que je fais habituellement". Le carton rouge à Cavani ne s’imposait pas, il n’y avait pas d’agressivité, il ne chambre pas, ce n’est pas dans son habitude. Tout s’est enchainé avec le carton rouge de Le Moigne pour une faute sur Cabaye. Même Cabaye a dit à l’arbitre qu’il n’y a pas de nécessité de lui mettre un rouge. C’est un peu dommage de voir ces images sur un match qui se passait bien », reconnaît Joël Quiniou, qui n’a pas utilisé la langue de bois pour évoquer ce qui est tout de même un fiasco dans ce qui devait être un beau rendez-vous pour la Ligue 1 au Stade de France. 

Share