Matuidi est la preuve vivante de l'effet PSG

Matuidi est la preuve vivante de l'effet PSG

Photo Icon Sport

Impressionné par l’évolution de Blaise Matuidi, Jean-Marc Furlan croit connaître le premier geste de Laurent Blanc pour composer son onze de départ à Paris. C’est simple, il y a Matuidi et les autres.

De Troyes au Paris Saint-Germain, en passant par l’équipe de France, le chemin parcouru par Blaise Matuidi est impressionnant. Y compris aux yeux de Jean-Marc Furlan, l’homme qui l’a lancé chez les professionnels à Troyes en 2004. Mais si l’entraîneur de l’ESTAC connaît parfaitement le potentiel du milieu récupérateur, il n’en reste pas moins bluffé par l’importance prise par Matuidi au PSG. D’ailleurs, selon Furlan, l’ancien Stéphanois est devenu LE pilier parisien.

« Matuidi fait aussi partie des gars qui cherchent toujours la progression. Il y en a très peu. Au niveau où évolue le PSG, chaque individu peut faire progresser l’autre avec 20 % de plus-value. Blaise n’est ni très grand, ni très puissant, ni très rapide, mais il sait tout faire, c’est évident, a commenté le technicien troyen dans L’Equipe. (…) Son cerveau va plus vite que les autres pour lire le jeu, celui de ses adversaires comme celui de ses partenaires. Les fées du foot se sont penchées sur son berceau et lui ont donné la science du foot. Quand tu es coach, je crois que le premier que tu mets sur la feuille de match, c’est Matuidi, et après tu rajoutes les autres. C’est pas compliqué. » Etant donné l’état de forme actuel de l’international français, il est clair que Laurent Blanc ne doit pas hésiter bien longtemps avant de l’intégrer dans son équipe de départ.

Share