Luis Fernandez envoie encore son CV au PSG

Luis Fernandez envoie encore son CV au PSG

Photo Icon Sport

Actuel sélectionneur de la Guinée, Luis Fernandez reviendrait bien au Paris Saint-Germain. L’ancien entraîneur parisien ne s’est pas gêné pour envoyer un message au club de la capitale.

Non, Luis Fernandez n’est pas au chômage. Consultant pour RMC Sport et beIN SPORTS, l’ancien international français est également le sélectionneur de la Guinée. Pas de quoi l’empêcher d’offrir ses services au PSG en tentant d’amadouer le président Nasser Al-Khelaïfi.

« Je suis né au PSG, J’ai grandi au PSG. J’en suis devenu le capitaine. J’ai participé à ses premiers triomphes et j’y ai même gagné une coupe d’Europe. Je ne demande qu’une chose : ne pas oublier que l’histoire du PSG n’a pas débuté il y a quatre ans, a rappelé le technicien de 56 ans à Eurosport. (…) Le PSG s’est transformé, il a pris une autre dimension. Heureusement d’ailleurs que QSI est là : le président Nasser Al-Khelaïfi, Laurent Blanc, je les aime. (…) Un jour, Nasser a dit "il faut que j’arrive à former le prochain Messi". C’est bien. Mais comment fait-on ? » Et c’est à ce moment qu’intervient Luis Fernandez !

Luis Fernandez veut s’occuper des jeunes

« J’avais proposé un projet pour le PSG et la région parisienne à Laurent Perpère (président de 1998 à 2003). J’étais alors manager. Je voulais mettre un responsable par département, qui aurait mis en place ses réseaux. Ce responsable aurait été un ancien du club, a-t-il raconté. A l’époque, Perpère m’a dit : "ça coûte trop cher". Aujourd’hui, le PSG a les moyens. Si on fait appel à moi ? Ce serait avec grand plaisir. Je ne demande pas un rôle d’entraîneur ou de directeur sportif. Mais fouiller, aller voir les jeunes, je saurais faire. (…) Kingsley Coman est parti, il y a des problèmes avec Adrien Rabiot. Il faut discuter avec les jeunes : si on ne peut pas les intégrer à l’instant T, il faut les faire revenir dans deux ans par exemple. Leur expliquer. Le Barça a fait ça. » Pas sûr que la fédération guinéenne apprécie cette initiative…

Share