Les stars du PSG brillent face à l’Ajax

Les stars du PSG brillent face à l’Ajax

Photo Icon Sport

Le PSG conserve la première place de son groupe de Ligue des Champions à la faveur de sa victoire 3-1 sur l’Ajax Amsterdam, ce mardi soir. Les Parisiens n’ont pas eu la partie facile face à des Néerlandais appliqués, mais Cavani et Ibrahimovic ont fait la différence.

Amoindri dans plusieurs secteurs de jeu, le PSG présentait toutefois une ligne offensive au grand complet pour la réception de l’Ajax Amsterdam, ce mardi soir au Parc des Princes. Une volonté réelle d’aller chercher les trois points pour jouer en position de force la petite finale face au FC Barcelone. Toutefois, le match ne s’emballait pas réellement, d’autant que les jeunes Néerlandais faisaient preuve d’aplomb, et ne fermaient pas le jeu, sans pour autant faire trembler Sirigu. Un Pastore une nouvelle fois très en jambes tentait d’imprimer le rythme, mais trop loin du but de l’Ajax. La première occasion était pour Lavezzi, idéalement servi dans la profondeur, mais qui butait sur un Cillessen bien sorti (24e). Une alerte qui précédait le bon coup. Une nouvelle fois sollicité en profondeur par une déviation d’Ibrahimovic, Lavezzi fixait cette fois-ci le portier adverse, pour servir Cavani sur un plateau, l’Uruguayen concluant facilement du gauche dans le but vide (1-0, 33e). L’avantage était logique à la pause, même si Paris n’était pas totalement rassuré, le match aller avec un retournement de situation en deuxième période étant toujours dans les têtes. 

Et cela se voyait à la reprise, avec un PSG qui, comme au début de saison, ne savait plus trop s’il fallait attaquer ou bien défendre, et une formation de l’Ajax qui prenait confiance. Sur une belle séquence de passes, Kishna effectuait un centre précis dans le dos de la défense parisienne, pour une splendide reprise de la tête, plongeante, de Klaassen à ras du poteau (1-1, 67e). S’il ne voulait pas voir Barcelone lui passer devant avant le dernier match, le PSG devait réagir. Dans le jeu, cela se voyait trop peu, mais Paris pouvait compter sur Ibrahimovic. Dos au but sur un service de Pastore, le Suédois enchainait un contrôle de la poitrine et une reprise croisée qui faisait mouche, et libérait le Parc (2-1, 78e). Dans la foulée, l’Ajax craquait puisque Cavani interceptait une passe en retrait pour dribbler le gardien et marquer, encore une fois, dans le but vide (3-1, 83e). De quoi assurer une victoire parisienne qui aura mis du temps à se dessiner, mais qui augure toutefois d’une belle finale au Camp Nou au mois de décembre, avec un point à prendre en Catalogne pour garder la première place du groupe. 

Share