Les joueurs du PSG arrogants ? Angers n’en revient pas

Les joueurs du PSG arrogants ? Angers n’en revient pas

Photo Icon Sport

Alors que certains joueurs du Paris Saint-Germain sont réputés pour leur mauvaise attitude sur le terrain, les Angevins ont été surpris mardi (0-0). En effet, les Parisiens ont fait preuve d’un respect presque inattendu. 

Arrogants, insultants, irrespectueux… Voilà le genre de qualificatifs employés par les acteurs de Ligue 1 au sujet des joueurs du Paris Saint-Germain. Mais ce mardi, les Angevins ont été surpris avant même le coup d’envoi. « J’ai discuté avec Blaise (Matuidi) que je connaissais déjà. Mais Maxwell et Motta sont aussi venus me saluer, bien avant le protocole, a raconté Yoann Andreu dans des propos rapportés par Ouest-France. On ne s’attendait pas à ça, mais plus à voir débarquer les stars parisiennes. Finalement, ils étaient plutôt accessibles. » Y compris Thiago Motta, que beaucoup disent insupportables sur la pelouse.

Thiago Motta exemplaire

« On était prévenus qu’ils étaient malins, qu’ils pouvaient la jouer à l’italienne. Sur un corner, il me marche sur le pied et il s’excuse tout de suite », a ajouté le défenseur du SCO, en écho à son coéquipier Thomas Mangani. « En se replaçant, il est venu me taper dans la main. Ça prouve que dans la personnalité aussi, c’est un grand joueur », a confié l’ancien Monégasque, étonné de voir des Parisiens « hyper-respectueux ». A l’image de David Luiz qui « ne fait que blaguer » selon Abdoul Camara. « On dirait qu’il se fout du match ! » Confirmation avec la scène racontée par Romain Thomas.

La classe de Thiago Silva

« Sur les premiers coups de pied arrêtés, il est venu me faire une petite tape amicale, comme pour dire : "ça te fait plaisir de jouer contre moi ?" C’était la première fois que je voyais ça sur un terrain. Il est toujours souriant, a-t-il confirmé. Peut-être qu’il y a un peu de vice là-dessous aussi… » En tout cas, le défenseur angevin n’a pas vu de vice chez Thiago Silva, au contraire. « J’ai demandé son maillot à Thiago Silva mais, après, je ne l’ai pas vu dans le couloir. Je me suis dit que c’était mort, qu’il l’avait peut-être déjà donné, mais un gars du PSG est venu dans notre vestiaire en disant : 'Romain Thomas, Thiago Silva veut te voir'. J’y suis allé et il m’a donné son maillot », s’est réjoui l’ancien Brestois qui, comme tous ses coéquipiers, gardera un très bon souvenir de cette rencontre.

Share