Les intouchables du PSG, ça agace Riolo

Les intouchables du PSG, ça agace Riolo

Photo Icon Sport

Le PSG a sorti un match solide dans le Chaudron ce dimanche pour aller s’imposer à Saint-Etienne et revenir à la deuxième place à hauteur de l’OM. Pourtant, malgré une domination assez nette, une maitrise du jeu très prononcée et un collectif concentré, il aura fallu un pénalty évitable pour que Paris marque le seul but de la rencontre. Et avant cela, les occasions ont été très rares. Pour Daniel Riolo, il manquait clairement un animateur offensif qui ne peut être que Javier Pastore. Mais le consultant de RMC constate que Laurent Blanc a remis son 11 type de la saison dernière, et que certains joueurs ne sont visiblement pas sortables. 

« Face à un Saint-Etienne diminué, Laurent Blanc pouvait aligner une sorte de onze-type. Une équipe sans Pastore. Bizarre tant ses prestations ont été bonnes cette saison. Le problème, c’est que jamais Paris ne fait mal à Sainté. Pas d’occasion, des transmissions difficiles entre milieu et attaque, le PSG à l’air bien, mais il n’y a rien de concret. Entre des Verts qui ne font rien et des Parisiens qui gardent le ballon sans vraiment attaquer, on s’ennuie ferme durant la première période. C’est un brin mieux en seconde. Saint-Etienne met le nez à la fenêtre. Mais il fait froid, alors les Verts rentrent vite. Le PSG continue donc de faire le jeu. Les tentatives restent vaines. Ibra a quand même une belle occasion, mais échoue sur Ruffier. Il marque ensuite sur péno (1-0). Le plan B de Sainté est attendu. Saint-Maximin entre à la place d’Erding. Galtier ne touche pas à son équilibre. Ibra rate encore devant Ruffier. Enfin le match s’anime ! Les Verts se livrent plus. En contre, le PSG manque encore l’occasion de boucler le match ! Pastore remplace Lucas. Visiblement, Ibra et Cavani sont intouchables. Pastore se montre évidemment très vite à son avantage. Le PSG ne peut pas se passer de ce joueur », a expliqué Daniel Riolo. Même s’il réalise probablement la meilleure saison de sa carrière au PSG, Javier Pastore va devoir probablement se montrer encore plus décisif (2 buts et 2 passes décisives actuellement en Ligue 1) s’il veut retrouver une place incontestable dans le onze de départ. 

Share