Les désirs de Blanc ne sont plus des ordres au PSG

Les désirs de Blanc ne sont plus des ordres au PSG

Photo Icon Sport

Laurent Blanc a beau avoir annoncé un changement dans son comportement au début de cette deuxième partie de saison, l’entraineur parisien n’a plus le même pouvoir au PSG. Les noms de ses possibles successeurs sont évoqués de plus en plus ouvertement, et cela pourrait bien avoir son importance dès ce mois de janvier avec le marché des transferts. Si Paris n’exclut toujours pas de recruter, ce ne devrait pas être une demande express venue du coach, comme l’avait été Yohan Cabaye l’hiver dernier. Pour Jérôme Touboul, journaliste de L’Equipe interrogé sur France Bleu Ile-de-France, très peu de joueurs peuvent partir pour un bon prix, et Laurent Blanc n’aura de toute façon pas le joueur qu’il veut. 

« Il n’y a que Rabiot qui peut être vendu à un bon prix si ça arrange tout le monde. Ce joueur est difficile à cerner. Mais, je ne suis pas sûr qu’il y ait un club à bloc sur Rabiot, prêt à mettre une quinzaine de millions d’euros. Et puis il y a une incertitude sur le sort de Laurent Blanc. Y compris après les deux dernières victoires. Un Cabaye bis est donc difficile à envisager. Cet hiver, Blanc ne peut pas mettre une pression sur le club pour avoir un joueur à 20ME même si x ou y est vendu à 20ME. La situation est délicate, on ne sait pas de quoi l’avenir sera fait… », a expliqué Jérôme Touboul, pour qui seule une vente copieuse peut provoquer un bouleversement au PSG. Pour le moment, on ne s’en approche pas vraiment. 

Share