Le PSG tient-il déjà son nouveau Leonardo ?

Le PSG tient-il déjà son nouveau Leonardo ?

Photo Icon Sport

Leonardo par ci, Leonardo par là, le Paris Saint-Germain semble voir l’ombre de son ancien directeur sportif un peu partout, y compris dans son vestiaire où le Brésilien a été soupçonné de mettre la zizanie afin de nuire à Laurent Blanc. Mais selon l’Equipe, si Nasser Al-Khelaifi ne se presse pas de trouver un successeur à Leonardo, c’est que le patron du PSG pense l’avoir déjà sous la main en la personne d’Olivier Létang, officiellement directeur adjoint sportif, et cela même si ce dernier n’est finalement l’adjoint de personne.

Le quotidien sportif rappelle que c’est lui qui a géré les derniers transferts au PSG, mais il a également pris un poids très important dans la relation avec l'effectif actuel, au point même de former un comité des joueurs avec Zlatan Ibrahimovic, Thiago Silva Maxwell et Nicolas Douchez, histoire d’avoir des retours directs en provenance des vestiaires Olivier Létang est également celui qui a décidé des sanctions infligées à Ezequiel Lavezzi et Edinson Cavani, représentant Nasser Al-Khalaifi lorsque les deux joueurs ont été officiellement punis par Laurent Blanc. De manière plus anecdotique, lorsque Laurent Blanc a refusé que Zlatan Ibrahimovic aille à la remise du trophée du meilleur sportif suédois il y a quelques semaines, c’est Olivier Létang qui l’a annoncé à la star, tout comme il a fait savoir à David Luiz et Thiago Silva qu’ils ne participeraient pas à la remise du Ballon d’Or. Une mission qui demandait de la diplomatie.

Autrement dit, si le Paris Saint-Germain n’a plus Leonardo, il a quand même un directeur sportif capable de tenir la baraque, même s’il ne possède pas encore le carnet d’adresses du Brésilien. Mais il a d’autres qualités qu’un proche a résumé dans l’Equipe : « Olivier n'est pas un génie et il ne s'est jamais revendiqué comme tel, mais c'est un monstre de travail. Vous avez plein d'anciens pros, au palmarès fourni, qui aimeraient être à sa place ou qui sont convaincus que Létang n'est pas à la sienne. Mais combien, parmi eux, sont capables d'abattre son travail, d'accepter de répondre au téléphone aux Qatariens jour et nuit ? »

Share