Le PSG sans Ibra, c'est le Real sans Cristiano Ronaldo

Le PSG sans Ibra, c'est le Real sans Cristiano Ronaldo

Photo Icon Sport

Jeune joueur ou pas, quand on signe dans le même club que Zlatan Ibrahimovic on doit se donner à 100% en permanence, sous peine de se faire remonter gentiment les bretelles par l’attaquant suédois. Lucas Digne l’a appris à ses dépens lorsqu’il a rejoint le Paris Saint-Germain, mais l’ancien lillois avoue qu’Ibra fait cela avec malice, et surtout il confie l’admiration qu’il a pour le buteur actuellement forfait. « Je m’étais fait allumer lors d’une séance d’entraînement quelques jours après mon arrivée au PSG. J’ai raté un centre pendant toute la séance, malheureusement c’était sur lui. Il m’avait balancé avec une pointe d’ironie : « Bien, ton centre ! » Heureusement, je connaissais le personnage à travers les médias. Mais c’est sûr qu’il ne manque pas d’humour. Et puis on voit combien il nous manque aujourd’hui. C’est comme si on enlevait Ronaldo au Real Madrid », constate, dans Le Parisien, Lucas Digne, pressé, comme tout le monde, que Zlatan Ibrahimovic retrouve sa place au Paris Saint-Germain après de longues semaines passées à se soigne.

Share