Le PSG quitte pour une frayeur à Martigues

Le PSG quitte pour une frayeur à Martigues

Photo Icon Sport

Victorieux 4-1 à Martigues, le PSG a néanmoins souffert malgré l’ouverture du score et une supériorité numérique rapidement acquise. Il aura fallu attendre la dernière demi-heure pour que les Parisiens évitent définitivement le piège.

Avec de moins en moins de clubs de Ligue 1 en course en Coupe de France, le PSG avait un beau coup à jouer ce mercredi après-midi face à Martigues. Mais Dame Coupe a encore réservé de nombreuses surprises avec un scénario inattendu, qui n'a pourtant pas rajouté le club de la capitale aux nombreuses victimes de l'élite.


Le PSG pensait avoir fait le plus difficile en ouvrant le score par Hoarau, qui profitait d’une offrande de la défense adverse pour tromper Robinet de près (0-1, 15e). Paris semblait encore mieux parti avec l’expulsion de Dembélé, qui s’était essuyé les crampons sur Chantôme (21e). Mais rapidement, le match s’équilibrait et les Martégaux donnaient tout, au point d’égaliser juste avant la pause. Makonda coupait la course de son adversaire direct et provoquait un pénalty que Biakolo transformait (1-1, 45e).

Après la pause, la réaction parisienne se faisait toujours incroyablement attendre, même en supériorité numérique. Il fallait, après l’heure de jeu, une petite faute de main de Robinet sur un centre tendu d’Erding, pour permettre à Luyindula de pousser le ballon au fond au terme d’une action confuse (1-2, 65e). Le PSG avait une nouvelle fois fait le plus difficile, mais allait cette fois-ci tenir jusqu’au bout, s’assurant même une fin de rencontre enfin plus calme avec un triplé de Hoarau, sur un centre en retrait de Erding (1-3, 80e) puis un une-deux avec Bodmer conclu par un petit lob (1-4, 91e). L’essentiel était fait pour le PSG, qui avait au moins eu le mérité, malgré la manière, d’être l’un des rares clubs de l’élite à pour l’instant ne pas être tombé dans le piège de la Coupe de France.

Share