Le PSG ne touchera pas le Graal avec Ibrahimovic prévient BRP

Le PSG ne touchera pas le Graal avec Ibrahimovic prévient BRP

Photo Icon Sport

Après une première partie de saison presque trop tranquille, le PSG va devoir très prochainement hausser le ton avec son 1/8e de finale de Ligue des Champions face à Chelsea. Même si le club londonien n’est pas au sommet de sa forme cette saison, le champion de France sait qu’il faudra présenter son meilleur niveau pour sortir une équipe aussi talentueuse et expérimentée. Le PSG peut-il compter sur Ibrahimovic pour cela, alors que le Suédois n’a jamais réellement brillé dans les matchs à élimination directe de la Ligue des Champions depuis son arrivée à Paris ? Non selon Bruno Roger-Petit, grand défenseur d’Edinson Cavani et pour qui les dirigeants franciliens prennent un énorme risque en misant tout sur une superstar sur le déclin. 

« Le PSG veut gagner la Ligue des Champions. C'est le Graal que se sont assignés les dirigeants du club. Et c'est tant mieux. Cette année encore, on le verra contre Chelsea, et peut être plus avant encore, le PSG sera dépendant de son Ibrahimovic. Or, et tout le monde le sait, la Ligue des Champions, notamment ses matchs à élimination directe, n'est pas le paradis ou s'épanouit le suédois. L'an passé, il a raté son affaire contre Chelsea, bêtement éliminé par un carton rouge. Dans la foulée, il a manqué le match aller contre Barcelone, ne disputant que le match retour, sorte de match amical pour l'honneur. 
Osons le dire ici : on doute que cette année encore, Ibra soit l'homme de l'exploit en Ligue des Champions. Et si on en doute cette année, qu'en sera-t-il l'an prochain ? Il y a quelque chose de contradictoire à affirmer vouloir remporter la Ligue des Champions sans attendre, et à confier son destin à un joueur en fin de carrière, certes extraordinaire dans une Ligue 1 que le PSG domine de la tête et des épaules, mais qui n'a jamais fait d'étincelles en Europe », a expliqué, sur son blog tenu sur Le Figaro, le journaliste qui s’étonne également du manque de soutien dont bénéficie Edinson Cavani au PSG. 

Share