Le PSG ne partira pas à l’abordage prévient Blanc

Le PSG ne partira pas à l’abordage prévient Blanc

Photo Icon Sport

Cas de figure différent pour le PSG à Chelsea, par rapport à la saison dernière. Cette fois-ci, les Parisiens ne sont pas en position avantageuse, et cela change tout. Pour Laurent Blanc, il ne sera toutefois pas question de se ruer sur les buts des Blues, ce qui ferait trop plaisir à la formation de José Mourinho. Le plus dur sera donc de trouver l’équilibre entre la domination nécessaire pour ouvrir le score face à une équipe qui sait bien défendre, et ne pas se découvrir. 

« Il faut réaliser l’exploit… A nous de faire ce que eux ont fait à Paris. Ils peuvent faire mieux qu’à l’aller. Il faudra être bien en place, intelligent. Chelsea a une qualité, c’est le contre. Le meilleur moyen de leur permettre d’ouvrir le score, c’est de partir à l’abordage. Quand je dis que le PSG doit faire comme Chelsea à l’aller, j’espère que le PSG aura plus qu’une occasion… On sait ce que l’on doit faire, Chelsea peut se poser la question de défendre ou d’attaquer. C’est leur problème. Ces matches-là, on les prépare avec un peu plus de vidéo, de minutie, mais elle n’est pas extraordinaire par rapport à d’habitude. En terme d’entraînement, c’est dans ce que l’on fait en général. Après, il y a les discours, et ça reste entre-nous. On a de plus en plus d’expérience ensemble. Mais on est encore loin de Chelsea. Il faut être patient pour être dans les 4 ou 6 meilleurs. Ici, on voit des photos de joueurs qui lèvent la Ligue des champions, mais il a fallu du temps pour cela », a noté l’entraineur parisien, qui sait que l’exemple de Chelsea et de la dizaine d’années à attendre pour remporter la C1 depuis les investissements de Roman Abramovitch sont souvent cités en exemple. 

Share