Le PSG dit bravo et on passe au suivant...

Le PSG dit bravo et on passe au suivant...

Photo Icon Sport

Revenu à un point de l’Olympique de Marseille alors qu’il comptait sept longueurs de retard il y a seulement deux semaines, le PSG a retrouvé le sourire. Au moment d’analyser cette victoire face à l’OM, Laurent Blanc a d’abord confié son plaisir devant la qualité de ce clasico, mais l’entraîneur du Paris Saint-Germain s’est ensuite vite projeté vers la suite de la saison, afin de faire comprendre que le titre ne s’était pas joué dimanche soir au Parc des Princes.

« C’est une grande satisfaction. C'était un très beau match parce qu'il y avait deux très bonnes équipes, de très beaux joueurs qui avaient envie de produire du jeu. Marseille a été meilleur pendant les 25 premières minutes, physiquement notamment, dans les courses et les duels ils ont été plus frais que nous. Ça nous a fait prendre conscience qu'il fallait hausser notre niveau de jeu et prendre plus de risques (…) En deuxième mi-temps, on a été supérieurs. On joue à 11 contre 10, c'est quand même plus facile. Mais dans l'ensemble, la victoire est méritée. On a frappé un grand coup, mais il y aura une trêve internationale, et d'autres journées. C'était un match certes très beau à suivre et à jouer, mais il ne coûte que trois points, et à Metz on aura aussi trois points à prendre. On a beaucoup écrit sur ce PSG-OM, à juste titre parce que ce sont deux belles équipes, mais dans dix jours, on recommence. Donc, l'ascendant psychologique qu'on a pu prendre sur ce match sera remis à zéro », a rappelé Laurent Blanc, évitant de trop s’enflammer même si le technicien du PSG sait bien que cette victoire face à l’OM va calmer ceux qui le critiquaient régulièrement.

Share