Le PSG, « c’est plus Shakhtar Donetsk que Barcelone » pour Moutier

Le PSG, « c’est plus Shakhtar Donetsk que Barcelone » pour Moutier

Photo Icon Sport

Ancien dirigeant historique du PSG de l’ère Canal +, Jean-Michel Moutier avait été contacté par Leonardo à son retour au sein du club de la capitale, mais n’avait finalement pas été sollicité dans le projet des investisseurs qataris. Visiblement, l’ancien gardien du PSG ne le regrette pas car il n’a pas caché, dans un entretien à Sportmag, qu’il ne comprenait pas grand-chose à la stratégie des dirigeants parisiens. 


« Au début, je trouvais que c'était une bonne chose que les Qataris investissent au PSG. Je trouve cependant aujourd'hui que le club ne devrait plus s'appeler le PSG ! Ils ont détruit les racines, ils font un recrutement à plus de 80 % à l'étranger, oubliant de faire vivre la Ligue 1 et de donner de la valeur au championnat de France. Un championnat qu'ils sont partis pour dominer plusieurs saisons. Attention, je ne critique pas la présence des Qataris et de Leonardo, je critique la façon dont ils agissent. C'est flou, imprécis, cela manque d'élégance, comme pour Antoine Kombouaré », a taclé Jean-Michel Moutier, qui estime que le PSG est encore très loin d’avoir un pouvoir d’attractivité digne des grands clubs européens, et que cela explique l’absence d’une star internationale à Paris. 


« C'est de la poudre aux yeux. Les grands joueurs auront de l'argent partout. Les gars de Manchester, du Real Madrid, de Barcelone, s'ils décident de venir à Paris, c'est soit qu'ils sont en fin de carrière, soit qu'ils ne jouent pas dans leur club. Aujourd'hui, la Ligue 1 n'est pas attirante. Sans faire offense aux dirigeants, le PSG est plus près du Shakhtar Donetsk que de Barcelone. Eux aussi ont tous les moyens pour attirer de grands joueurs, mais ces derniers préfèrent avoir un palmarès, plutôt que d'aller dans un championnat qui n'est pas encore reconnu », a dénoncé l’ancien dirigeant du PSG, qui estime donc que les propriétaires qataris du club feraient mieux de tirer la Ligue 1 vers le haut pour la rendre plus compétitive et ainsi aider le club de la capitale à attirer des joueurs de renommée mondiale. 

Share