Le PSG agace un pauvre Berlusconi qui ne manque pas d'air

Le PSG agace un pauvre Berlusconi qui ne manque pas d'air

Photo Icon Sport

Silvio Berlusconi a des gros reproches à faire au Paris Saint-Germain, le patron du Milan AC estimant que l'argent du PSG coulait trop à flot.

Au lendemain de la réélection de Sepp Blatter à la présidence de la FIFA, c’est un autre dirigeant intègre du football qui fait parler de lui. En effet, dans la presse italienne, Silvio Berlusconi, dont l’Italie connaît les vertus morales, se pose en donneur de leçon face au Paris Saint-Germain, estimant que le PSG avait totalement fait exploser le marché du football avec les fonds venus du Qatar. Et le patron du Milan AC de reprocher au club de la capitale de ne pas avoir de limites.

PSG, Monopoly et dollars, le foot que n’aime pas Berlusconi

« Je sais que les supporters attendent que l'on dépense des millions d’euros au mercato, il me semble l'avoir fait dans le passé. (…) Mais ça ne suffit pas dans le football d'aujourd'hui où sont rentrés les pétrodollars. Le Paris Saint-Germain reçoit, par exemple, 250ME par an du Qatar, ce qui fait que tous les tops joueurs deviennent extrêmement chers. On dirait que l'on joue au Monopoly, on n'est plus dans la réalité du football », explique Il Cavaliere, qui peut cependant remercier le Paris Saint-Germain pour avoir renfloué les caisses milanaises lorsqu’il a fallu vendre Zlatan Ibrahimovic et Thiago Silva. Quoi qu’il en soit, Silvio Berlusconi est toujours en quête d’un repreneur ou du moins d’un associé pour investir dans le Milan AC, et nul doute que si ce dernier vient des émirats, il ne dira pas non.

Share