Le PSG à l'unisson derrière Trapp

Le PSG à l'unisson derrière Trapp

Photo Icon Sport

Arrivé au début de la saison au PSG, Kevin Trapp semble être touché par une maladie très ancienne des gardiens du club de la capitale. Malgré leur talent indéniable, Landreau, Letizi, Lama, Alonzo ou Revault avaient à leur époque eu beaucoup de mal à digérer quelques rares boulettes, mais qui tournaient en boucle au moindre faux pas. Pour l’Allemand, entre son incompréhensible erreur au pied face à Bordeaux, et sa sortie incongrue loin de ses buts à Madrid, cela fait déjà deux erreurs grossières en trois mois. Celle-ci ne remet pas en cause la hiérarchie des gardiens à Paris, mais nul doute qu’un troisième but couteux par sa faute pourrait faire jaser. Le message de solidarité envers le portier allemand est en tout cas parfaitement compris à Paris, comme le rappelle Blaise Matuidi.

« Il est déçu, comme nous tous. Quand on perd, c’est tous ensemble. Quand on gagne aussi. Il n’y a aucun souci avec ça, on a tous perdu à Madrid », a balancé le milieu de terrain français, suivi dans ce discours par un certain Thiago Motta. Considéré comme l’un des appuis forts de Sirigu dans le vestiaire, l’international italien a rappelé qu’il n’y avait pour l’heure pas débat sur ce poste au PSG. 

Share