Le PSG a ce qu'il voulait, son ticket pour les huitièmes

Le PSG a ce qu'il voulait, son ticket pour les huitièmes

Photo Icon Sport

En position de se qualifier dès ce mercredi soir pour les huitièmes de finale de la Ligue des champions, le PSG ne s'est pas raté en s'imposant 1 à 0 contre l'APOEL Nicosie. Mais après l'ouverture de jeu rapide de Cavani (1-0, 1e) la suite n'a pas été enthousiasmante avec un gâchis offensif assez important.

Face à une formation chypriote qui lui avait posé de gros problèmes à l'aller, avant la délivrance dans l'ultime minute signée Cavani, c'est le scénario inverse qui se produisait au Parc des Princes. En effet, la pendule du stade parisien n'affichait pas encore une minute que Cavani, encore lui, trompait le portier de l'APOEL et ouvrait le score (1-0, 1e) après un service de Van der Wiel. Fidèle à ses mauvaises habitudes, le PSG s'endormait subitement sur ses lauriers, mais le club de la capitale était près de la payer cher, Morais réussissant à tirer au-dessus du but de Sirigu alors qu'il était seul (12e). Cette occasion réveillait les joueurs parisiens, et Cavani n'était pas verni puisque sa tête, sur un centre de Lucas, trouvait le poteau de Nicosie (18e). Le PSG se procurait plusieurs grosses opportunités de se mettre à l'abri, mais le portier de l'APOEL s'interposait sur des essais de Lucas (28e) ou bien encore Cavani (37e).

Après la pause, le scénario était un peu similaire, le Paris Saint-Germain ne laissant pas réellement la chance à l'APOEL de revenir au score, sans toutefois se mettre définitivement hors de danger. Cavani et Pastore rataient chacun une grosse occasion, Nicosie n'ayant pas toutefois jamais réellement l'opportunité d'égaliser. L'ennui était un peu palpable, mais le PSG s'imposait quand même logiquement, assurant sa qualification pour les huitièmes de finale. Le club de la capitale devra maintenant faire un truc au Camp Nou pour espérer finir premier de son groupe, ce qu'il est avant de se déplacer à Barcelone, qui a battu l'Ajax ce mercredi.

Share