Le patron du PSG n’a pas aimé et prévient Blanc

Le patron du PSG n’a pas aimé et prévient Blanc

Photo Icon Sport

« Les dirigeants ne pensaient plus au projet, mais plutôt aux résultats immédiats. Quand j'étais là-bas, chaque match que nous perdions débouchait sur des engueulades ». Ce tacle plusieurs fois répété par Carlo Ancelotti pour expliquer son départ du PSG a montré une autre facette de Nasser Al-Khelaïfi, qui semble avoir du mal à supporter la défaite, et ne se gêne pas pour le faire savoir. Le dirigeant qatari prend la Ligue des Champions très à cœur, et le revers de son équipe à Barcelone ce mercredi (3-1) lui a fortement déplu. Entre un passage où il peine à comprendre la sortie de Marco Verratti, et celui où il demande à son entraineur de faire mieux que cela lors des prochains matchs européens, le patron du PSG était remonté après la perte de la première place au profit du FC Barcelone. 

« Cela faisait longtemps qu'on n'avait pas perdu. C'est difficile de jouer ici contre le FC Barcelone, un très grand club. Ils ont vraiment été très forts, mais nous n'avons pas été à notre niveau. Si on veut vraiment gagner ici, on doit jouer et aller plus vite. Il faut battre ces grandes équipes. C'est notre objectif (de gagner la C1), on essayera jusqu'à la fin. Ce qu'il nous manque ? De la chance. J'insiste, mais si Lucas marque, je suis sûr que le match de finit pas comme ça. On peut regretter la sortie de Verratti qui a été bon alors qu’il revient de blessure. J’espère que la situation sera différente en février », a demandé Nasser Al-Khelaïfi, qui n’avait jusqu’à présent pas vraiment l’habitude de donner son avis sur le jeu, les joueurs et les choix de Laurent Blanc. Ce dernier doit tout de même sentir la pression monter, alors que ses choix de départ, comme ses changements pendant le match, sont forcément discutables. 

Share