Le Parc, c'est cher mais populaire assure le PSG

Le Parc, c'est cher mais populaire assure le PSG

Photo Icon Sport

Les abonnés du Paris-SG en ont eu la confirmation officielle tout récemment, leur carte annuelle va encore coûter plus cher la saison prochaine. Une hausse allant jusqu’à 17 % dans certains endroits du stade, faisant par exemple passer l’abonnement derrière les buts de 325 euros en 2011-12, à 530 euros pour 2015-16. Si certains préfèrent lâcher l’affaire faute de pouvoir suivre financièrement, le PSG ne se fait pas de soucis, la réserve d’abonnés est grande et cela devrait à nouveau être « sold-out » au lancement de la prochaine saison. Toutefois, au sein du club de la capitale, on assure ne pas vouloir sélectionner le public par le portefeuille. L’explication, il faut la chercher du côté de l’UEFA et son fair-play financier, qui oblige Paris à hausser ses revenus de manière vertigineuse. Mais cela n’empêche pas le directeur général adjoint de confier au Parisien que le Parc, ce n’est finalement pas si cher que cela. 

« Nous travaillons sur la rénovation des points de vente de restauration, des sanitaires, et tous les sièges vont être changés cet été. Nous faisons tout pour améliorer le confort de nos supporteurs. Nous restons un lieu extrêmement populaire. Nous sommes trois fois inférieurs au prix du marché des spectacles à Paris quand on voit qu’une finale de la Coupe de la Ligue est à 45 euros ou un concert d’Indochine à 40 euros. Mais l’objectif à l’heure actuelle n’est pas de copier ou de transposer les modèles anglais au PSG. Car nous sommes tous convaincus qu’il ne peut pas y avoir de grand club qui ne soit pas populaire », assure ainsi Frédéric Longuépée, pour qui il y a encore de la marge avec le prix des billets et des abonnements en Angleterre, qui atteint les 1000 euros pour les places les moins chers dans certains stades. 

Share