Le contrat en béton qui attend Blanc au PSG

Le contrat en béton qui attend Blanc au PSG

Photo Icon Sport

En fin de contrat à l’issue de cette saison, Laurent Blanc s’avance doucement mais sûrement vers une prolongation avant la fin de l’année civile.

La direction du club de la capitale est satisfaite du travail de son entraineur, de la gestion de son effectif et des résultats obtenus depuis sa prise de fonctions, alors qu’il était souvent considéré comme « le septième choix » après le départ de Carlo Ancelotti. Les choses ont changé et le PSG n’a visiblement pas envie de se replonger dans la quête d’un nouveau technicien, alors que celui en place donne satisfaction. C’est pour cela que Jean-Pierre Bernès, agent de Laurent Blanc, et Olivier Letang, qui représente la direction, se sont déjà vus deux fois pour discuter de cette prolongation, affirme Le Parisien. Les premiers éléments sont assez clairs, puisque cela porte sur une prolongation jusqu’en juin 2018 avec un salaire assez nettement revu à la hausse.

Si de nombreuses clauses doivent encore être inscrites des deux côtés, le poste de Blanc ne serait pas menacé directement par un objectif précis qui ne serait pas atteint, comme la finale ou la victoire en Ligue des Champions. Une prolongation qui mettrait donc le champion du monde 1998 en position de force, même s’il ne pourra jamais, surtout au PSG, être à l’abri d’un limogeage si le club de la capitale venait à connaître une saison sans. En tout cas, avec cette très probable prolongation, le bail de Laurent Blanc à Paris, que certains voyaient comme une pige d’à peine un an, pourrait bien l’emmener pour une période cumulée de cinq ans à la tête du PSG.  

Share