La suspension d’Ibrahimovic, la LFP s’explique

La suspension d’Ibrahimovic, la LFP s’explique

Photo Icon Sport

Il y a eu quelques moments de flottement ces dernières semaines après le geste de Zlatan Ibrahimovic sur Romain Hamouma, à la fin du match entre l’ASSE et le PSG du mois de janvier dernier. Tout d’abord, le Suédois a reçu un avertissement logique, ce qui amenait à sa suspension pour le match face à Lyon, avant que le carton jaune ne soit retiré avec sa convocation en commission de discipline. Et au final, avec le geste dangereux et l’accumulation de cartons jaunes, le joueur parisien a écopé de trois matchs, dont un avec sursis. Devant la confusion, le président de la commission de discipline a tenu à apporter des éclairages sur la sanction prononcée. 

« La commission a tenu compte de divers éléments et elle a caractérisé ce geste comme étant une faute grossière. C'est-à-dire un geste commis avec imprudente et excès de combativité de nature à porter atteinte à l'intégralité physique du joueur stéphanois. Il a également été tenu compte deux autres éléments d'une part le casier disciplinaire du joueur Ibrahimovic (accumulation de cartons), mais également du fait que le joueur stéphanois n'avait pas été blessé sur cette action. Le joueur Ibrahimovic manquera les deux prochains matchs contre Monaco puisqu'il peut jouer ce week-end. La sanction prenant effet à partir de mardi prochain », a fait savoir Sébastien Deneux sur Infosport +. Résultat, après ses deux matchs de suspension, Ibrahimovic sera à nouveau sujet à une suspension au prochain avertissement reçu.

Share