La L1, ce n’est pas du gâteau rappelle le PSG

La L1, ce n’est pas du gâteau rappelle le PSG

Photo Icon Sport

Parti comme un boulet de canon, le PSG sortait de deux matchs nuls face à Bordeaux et Reims, dans des rencontres où le champion de France avait clairement perdu sa maitrise.

Face à Guingamp, Paris a retrouvé cette domination avec une solide victoire 3-0 qui permet aux troupes de Laurent Blanc de voir venir leurs concurrents. Pour Blaise Matuidi, il est toutefois bon de rappeler que chaque point perdu ne correspond pas forcément à un relâchement des joueurs parisiens, mais signifie aussi que les adversaires jouent souvent de manière très défensive, sans lâcher la moindre miette aux attaquants parisiens. 

« C’était important de renouer avec la victoire après ces deux matches nuls et on est satisfaits par rapport à ça. Comme je l’ai dit, on peut mieux faire mais on va continuer à travailler pour essayer de se mettre à l’abri un peu plus vite. C’est bien, on reprend notre marche en avant après les deux matches nuls. Survoler la Ligue 1 ? Ce n’est pas évident, bien sûr. Il y a des équipes qui ne veulent pas prendre de valises comme on dit. L’année dernière, Guingamp était venu et en avait pris donc je pense leur entraîneur, qui est très bon, a dû faire passer le mot et ils étaient venus ici pour ne pas prendre de but je pense. C’est pour ça qu’ils étaient regroupés et voulaient procéder par contres. On a été patients et on a su parfois avoir de bonnes combinaisons, notamment sur les côtés, pour les mettre en difficultés. Cela s’est décanté tardivement mais l’essentiel est fait », a expliqué Blaise Matuidi au Parisien. Entre la Ligue des Champions dans un coin de la tête, le turn-over et des adversaires qui ne lâchent jamais rien, le titre n’est pas encore dans la poche, même si le PSG a déjà prouvé qu’il avait une belle marge de manœuvre dans le sprint final la saison passée. 

Share