L'ASSE a frôlé « la catastrophe » avoue son capitaine

L'ASSE a frôlé « la catastrophe » avoue son capitaine

Photo Icon Sport

L’AS Saint-Etienne est dans un trou d'air depuis début 2015 et le nul enregistré vendredi soir contre Lens, alors que les Verts ont mené 2-0, confirme que l’ASSE n’est plus l’équipe fringante qui avait flambé durant toute la première partie de saison. Loïc Perrin a du mal à comprendre ce qu’il se passe actuellement à Saint-Etienne, et le capitaine des Verts espère surtout que tout cela va vite se régler, histoire de ne pas trop reculer au classement.

« C’est un scénario improbable, car on avait fait le plus dur en menant au score, puis en marquant ce deuxième but en deuxième mi-temps. Les matches ne sont jamais terminés, mais là c’est clairement nous qui les relançons avec ce premier but où on perd le ballon bêtement. Après il y a ce penalty sur un manque de réussite, car c’est une main involontaire et puis voilà…Lens y a cru à fond et heureusement qu’on réussit à revenir au score, car cela aurait été catastrophique. A 2-0 le match devait être terminé…forcément on est déçu, mais ça aurait pu être pire. On fait trop d’erreurs et on est vite dans une mauvaise situation. On n’avance plus, mais on prend quand même un point. Mais on doit faire plus et se remettre en question. C’est compliqué, mais j’espère que ça va revenir », a confié Loïc Perrin, qui espère que l’AS Saint-Etienne va se refaire une santé mardi contre le Red Star en Coupe de France.

Share