L’ancien patron du PSG fait la morale sur les agents de joueurs

L’ancien patron du PSG fait la morale sur les agents de joueurs

Photo Icon Sport

Dans les enquêtes actuellement en cours sur d’éventuelles malversations dans les transferts, les agents de joueurs et ceux qui prétendent en être sont souvent désignés comme étant à l’origine des pratiques douteuses. Tout le monde est d’accord pour le reconnaître, cela n’arrive pas qu’à Marseille, et cette pratique n’est pas nouvelle. La preuve avec les propos de Charles Villeneuve, qui utilise sa propre expérience pour expliquer comment il avait finalement refusé de faire signer Marko Basa, qui était arrivé à Paris pour s’engager, mais accompagné de trop nombreux intermédiaires. 

« C'est un très bon joueur, un arrière central que tout le monde au club voulait. Il jouait à l'époque au Mans. Il est arrivé accompagné et l'on m'a dit qu'il fallait que je voie un certain nombre de gens. Je les ai tous foutus à la porte et je n'ai donc pas pris Basa. Je considérais que c'était un procédé inacceptable pour le président que j'étais. Pour ma part, c'était catégorique, je disposais de mon droit de conversation et de négociation avec l'agent. Par exemple pour Mickaël Landreau, je ne parlais qu'avec son agent Bruno Satin et seulement lui. Je préfère me priver d'un joueur dans ces conditions et je le pense profondément », a fait savoir, à Canal+ Sport, l’ancien président du PSG, à propos du défenseur serbe qui avait finalement surpris son monde en s’engageant au Lokomotiv Moscou, alors que plusieurs gros clubs français et européens le suivaient. 

Share