Julien Cazarre ricane des nostalgiques du PSG d'avant

Julien Cazarre ricane des nostalgiques du PSG d'avant

Photo DR

Trublion de Canal+ avec sa célèbre chronique dans J+1, Julien Cazarre n'a jamais masqué le fait qu'il était supporter du Paris Saint-Germain, lui qui a longtemps fréquenté la tribune Auteuil. Mais, lorsque certains évoquent avec des trémolos dans la voix l'ambiance passée dans le stade du PSG, Julien Cazarre met les choses au point à sa manière. 

« Au début il n’y avait rien à Auteuil. Quand j’entends « c’était mieux avant », je suis perplexe : t’as l’impression qu’on est un club centenaire et ouvrier comme Liverpool alors que les groupes de supporters se sont formés progressivement durant les années Canal+, un vivier ouvrier c’est bien connu (ironique). Les fondateurs du PSG, Alain Cayzac, Daniel Hechter, Jean-Paul Belmondo, sont aussi des gens de la mine. Il y a eu une partie ouvrière dans les années 80, mais ce n’est ni l’ADN du club ni celui de la ville, fait remarquer Julien Cazarre, qui va plus loin dans son analyse et ne ménage personne. On se souvient des buts de Pauleta et on fait abstraction du reste (…) Je n’allais plus à PSG-OM car j’ai vu des gamins se faire ouvrir le crâne avec leur père en sang à côté. Cela bastonnait et les CRS ne bougeaient pas (…) Je comprends la nostalgie des mecs qui étaient dans les kops : ils chantaient et ça les éclatait. Mais les autres devraient la fermer (..) Les Qatariens ne sont pas contre le retour du supportérisme, c’est juste qu’ils ne plus des tarés qui les ont insultés (…) Pour eux le vrai PSG c’est celui de Canal+, mais Canal a viré Borelli et enlevé la Tour Eiffel du logo. Pierre Lescure a refusé le titre retiré à l’OM en 93 pour ne pas froisser les abonnés du Sud. Imaginez le scandale si les Qatariens faisaient cela. » Du Julien Cazarre dans le texte.

Share