Ibrahimovic et les soirées pizza-saucisses chez Maxwell

Ibrahimovic et les soirées pizza-saucisses chez Maxwell

Photo Icon Sport

S’il y a un joueur du PSG qui connaît Zlatan Ibrahimovic sur le bout des doigts, c’est bien Maxwell. Ils ont comme point commun d’avoir joué ensemble dans quatre clubs différents, à savoir l’Ajax Amsterdam, l’Inter Milan, le FC Barcelone et le PSG. Un parcours qui a forcément créé des affinités, même si cela a débuté très tôt, du côté d’Amsterdam, où les deux jeunes footballeurs ont rapidement sympathisé. Ce n'était pourtant pas forcément du grand luxe, et de la grande diététique d’entrée de jeu, raconte le Brésilien dans les colonnes de L’Equipe Magazine. 

« J'ai débarqué en 2001, avant lui, et je suis allé le chercher à l'aéroport. Lui était déjà considéré comme une vedette, car l'Ajax l'avait acheté très cher. Ensemble nous avons accompli toutes les formalités : ouverture d’un compte bancaire, abonnement au téléphone… Nous mangions presque tous les jours ensemble. Comme il se sentait désemparé, il a logé chez moi pendant deux-trois semaines. Il dormait sur un matelas par terre. C'était un peu ambiance pizza-saucisses entre deux jeunes qui se croisent dans une ville étrangère. Nous avions la chance que des proches de notre agent possèdent un restaurant en ville. Ce n’était pas très diététique, mais, à 20 ans, ça passe… Ibra était très ouvert. Je parlais à peine anglais alors il faisait attention pour que je comprenne. Je viens d’une famille petite classe moyenne au Brésil, lui d’un quartier chaud en Suède, mais nous avons tout de suite bien communiqué. Il aimait beaucoup le foot brésilien, il me posait des questions, surtout sur son idole, Ronaldo. Dans beaucoup de situations, il se montrait agressif. C'était sa façon de se défendre, sa jeunesse n'avait pas été facile, il m'a décrit l'endroit où il avait vécu, m’a raconté ses histoires de famille… Ainsi, j'ai mieux appréhendé sa personnalité », a expliqué Maxwell, qui a été ensuite souvent aux premières loges pour constater les énormes progrès réalisés par le Suédois, qui est désormais considéré comme l’un des meilleurs joueurs au monde. 

Share